Sans Guilde Fixe [SGF]

rendez-vous de tous mes petit SGF
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [FAN-FICTION] Plume Brisée

Aller en bas 
AuteurMessage
Norwen Eolan
Admin
Admin
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 24/06/2008
Age : 24
Localisation : ...

MessageSujet: [FAN-FICTION] Plume Brisée   Lun 17 Nov - 22:44

Bien le bonjour tout d'abord sur le topic de ma nouvelle FanFiction !

Petits commentaires de l'auteur


Je ne connais pas beaucoup les éléments spéciaux du forum, donc il se peut qu'il y ait des "cafouillages".
Veuillez m'en excuser, j'ai juste besoin de temps pour les apprivoiser Laughing
J'écris aujourd'hui l'histoire d'un autre de mes personnages, en espérant qu'elle vous plaira !

Mon récit sera normalement ponctué d'images pour la compréhension.
Enfin, faudra voir hein ?

Allez...

Bonne lecture à tous !


--------------------





Xii Vang, avant son aventure

LIVRE I


Chapitre I :Un souffle dans la nuit



La cité de Kaineng était bien calme pour une fois. Trop calme. Calme sauf dans une sombre ruelle. Devant une étroite porte s'était amassée une petite foule. Dans la maison, une femme hurlait à la mort.

- Sors petite garce ! Sors que je te fasse la peau !


Une petite femme chétive et pâle comme la mort était allongée sur une paillasse infestée de puces, les draps en sang. De grosses gouttes de sueur perlaient sur son front blanc tandis que ses gencives, d'un rouge vif, saignaient à force d'être comprimées. Ses mains ensanglantées étaient crispées sur le drap qui commençait à se déchirer. Ses cheveux d'un noir profond, rendus gras à cause de la sueur, collaient à son front pâle.

- Xii, laisse moi t'aider s'il te plaît, hasarda une moniale
- Fiches moi la paix Katsumi !
- Xii, fais pas l'idiote, tu…
- Fous moi la paix à la fin ! !

Xii Vang était une femme très connue au centre de Kaineng. Très connue pour vendre ses charmes et son corps à n'importe qui pour n'importe quel prix, les plus riches comme les plus pauvres. Il paraît que même l'empereur aurait fait appel à ses services.
Mais pourtant, son dernier « client », un brigand du clan Am Fah, lui avait donné un enfant, ce qui signifiait la fin de sa carrière.
Pendant 9 longs mois, elle avait vécu recluse au fond de sa pauvre maisonnette rongée par la vermine et la pourriture. Elle ne mangeait presque pas et maigrissait de jour en jour, jusqu'à ne plus pouvoir tenir debout.

Katsumi, une fervente acolyte de Dwayna, était une petite femme mince et svelte, brune à l'habituel teint jaunâtre canthien. Katsumi est une femme posée, calme, grave et sérieuse.
Depuis qu'elle avait appris que Xii était enceinte, elle était restée auprès d'elle mais son amie maigrissait de jour en jour. Katsumi savait bien que le métier de Xii lui tenait à cœur plus qu'autre chose, mais elle trouvait qu'elle changeait de jour en jour.

Xii hurla une dernière fois, puisant dans ses ultimes ressources pour faire sortir d'elle la cause de tous ses malheurs. Le bébé sortit enfin complètement. Il avait l'air aussi fragile et chétif que sa mère. Il ne criait pas et n'avait pas l'air de respirer.

- Génial, il est né !
- Génial en effet, ironisa Xii, dis moi qu'il est mort je t'en supplie !
- C'est une fille et…par Dwayna, elle ne respire pas !
- Tant mieux, soupira Xii
- Comment peux tu dire ça ?
- A cause de ce tas de chair, je vais perdre mon métier ! Comment vais-je faire pour vivre ?

Le visage de la moniale vira au cramoisi en une fraction de seconde. Elle jeta un regard noir à sa vieille amie et commença à hurler :

- C'est de ta faute tout ça ! Tout est de ta faute! Si tu n'avais pas commencé à vendre tes fesses à tous les coins de rues, ce ne serai pas arrivé !

Le bébé toussa et commença à pleurer tout doucement. Katsumi le réchauffa pour le maintenir au chaud sous le regard horrifié de Xii.

- C'est pas possible…Tue ce bébé, tue le Katsumi, au nom de notre amitié ! Tue le ! ! hurla Xii, hystérique
- Jamais !

Et la moniale, le bébé dans les bras, sortit de la maison en courant…

Katsumi courait comme une dératée à travers les rues sombres et malodorantes de Kaineng. Elle n'avait jamais aimé cette ville, autant pour l'aspect lugubre des bidonsvilles entassés les uns sur les autres, que pour la fréquentation très connue de ses faubourgs. Epuisée, elle s'adossa contre un mur mais se releva vite, de peur qu'il ne s'écroule.

Le silence et le calme de cette chaude nuit d'été couvrait toute la ville. La lune offrait à Xii une lumière suffisante pour retrouver la moniale. Quand Katsumi était sortie, Xii s'était empêtrée dans ses draps, lui laissant une marge d'avance. Mais elle était parvenue à s'extirper de sa prison de tissu pour se jeter sur la porte. Elle essayait de suivre son amie à travers les étroits passages qu'elle avait emprunté. Xii connaissait cette ville comme sa poche, pouvant retrouver une perle au milieu de ce tas d'ordures qu'était la cité de Kaineng.

Elle avançait en boitant, dessinant un plan dans sa tête pour tuer sa fille. Si elle avait un enfant, elle devra s'en occuper, donc, elle n'aura plus de temps à consacrer à l'empereur qui la jetera dehors sans ménagement. Elle ne le connaissait pas assez pour le faire chanter. Personne ne le connaissais... Il avait toujours vécue reclus dans son immense palais. Seul son demi-frère Togo le connaissait vraiment.

Pendant qu'elle mettait au point son plan, elle aperçu une petite silhouette en tunique bleu. "L'imbécile, pensa-t-elle, je vais les tuer toutes les deux, et tant pis pour notre amitié". Elle sortit une baguette tordue de sous sa chemise et commença à incanter. Katsumi étendit les jambes engourdies sans remarquer son ancienne amie. Elle aperçut une boule bleue s'élever au dessus d'elle et son instinct tira la sonnette d'alarme. Ramassant le bébé, elle se releva et se jeta sur le côté pour éviter l'éclair turquoise qui lui aurait été fatal.

- Xii ! T'as failli me tuer !
- C'est bien dommage...

Xii recommença à incanter, laissant quelques secondes à Katsumi pour s'échapper. Un sourire cruel se dessina sur son visage. Elle tendit la main, faisant jaillir une boule d'énergie en direction de la moniale. Celle-ci réussit de justesse à éviter la boule, se retourna, joignit les mains et pria. "À mon tour,pensa-t-elle, désolée Xii". Un lumière blanche commença à envelopper la moniale et l'enfant. La lumière divine forma un doux cocon autour d'eux, les protégeant ainsi des attaques magiques de Xii.

- Tes attaques de Ritualiste ne peuvent plus rien ! Rentre chez toi Xii !
- Jamais, je veux le tuer !
- N'approche pas !
- J'vais me gêner, ordure !

Une partie de la lumière se détacha du halo et fusa vers la ritualiste. Celle-ci reçu l'éclair en plein visage, tomba sous la force de cette attaque divine. Son corps decoué de spasmes, l'écume au lèvres, elle regarda Katsumi partir en courant une nouvelle fois...



À bientôt pour la suite !


Dernière édition par Norwen Eolan le Mer 19 Nov - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norwen Eolan
Admin
Admin
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 24/06/2008
Age : 24
Localisation : ...

MessageSujet: Chapitre II   Mer 19 Nov - 21:33



Chapitre II : La fille de Xii



La verte Shing Jea était resplendissante, comme toujours. De nombreux touristes, fascinés par l'ambiance si paisible de la petite île, remplissaient les poches des marchands de souvenirs.
Le petit village de Tsumei était comme toujours envahi par les agriculteurs des champs voisins et par mes touristes, venus admirer son célèbre puits.

Au milieu du tumulte, une moniale courait le plus vite possible, arborant fièrement une enveloppe cachetée.

- Plume ? Plume ! J'ai une surprise pour toi !
- J'arrive Katsumi, j'arrive, fit une voix à l'intérieur d'une des jolies maisons rouges et blanches.

La porte s'ouvrit en claquant et une jeune fille sauta au bas des escaliers avec la grâce et la rapidité d'une biche.
Elle était assez grande, environ un mètre soixante et paraissait très maigre. Ses longs cheveux auburn tirant vers le roux étaient attachés en queue de cheval sur le haut de son crâne. Un large front dominait des yeux couleur noisette puis ensuite venait un nez qui partait légèrement en trompette. Ses lèvres, fines et sensuelles lui valait d'être souvent le centre d'attention des touristes, ce qu'elle détestait. Attachés à ses hanches, des couteaux aussi aiguisés que des rasoirs pendaient et se balançaient doucement.
Elle avait toujours été discrète, ne voulant pas sortir du lot mais plutôt se fondre dans la foule. Experte en évasion, elle s'était souvent enfuie de chez elle pour pouvoir courir et s'allonger sur l'herbe des plaines de Shing Jea, sous la pluie, se moquant de l'interdiction de sa mère.

Katsumi n'avait jamais eu le courage d'avouer à sa fille adoptive qu'elle n'était pas sa mère biologique… En même temps elle avait honte… Honte de ce qu'était devenue son amie d'enfance, honte de sa lâcheté quand elle s'est enfuie en courant… Toutes ces raisons justifiait pour elle, son mensonge.

- Je t'ai déjà dit de ne pas toucher à mes couteaux de cuisine Plume, tu ne sais pas t'en servir !
- Bien sûr que si, regarde !

Plume lança un de ses couteaux en l'air et à peine était-il redescendu qu'elle le lança en direction de Katsumi. La dague passa à quelques centimètres de la tête de la moniale pour aller se ficher dans la porte en bois de la maison d'en face.
Le voisin sortit, observa sa porte et commença à pester tellement fort que Plume dût se boucher les oreilles pour ne pas devenir sourde.
La jeune fille avait en effet développé un ouïe extrêmement fine qui l'aidait souvent à repérer les gens de loin.

- Au lieu de faire des âneries, lis ça et moi je m'occupe du voisin…Tiens, tu ne lui avait pas déjà cassé sa porte ?

- Si…onze fois exactement…
- Par Dwayna, Plume !
- Oui…d'accord…
- Bon tu lis et moi je vais encore payer la porte…

La moniale s'éloigna en soupirant vers le gros fermier joufflu. Plume observa un instant la lettre qu'elle tenait à la main, essaya tant bien que mal à l'ouvrir sans abîmer le cachet, mais n'y arrivant pas, elle préféra prendre son couteau et littéralement déchiqueter l'enveloppe…
Ses yeux bridés parcoururent rapidement la lettre. Un sourire commença à se dessiner sur ses lèvres, jusqu'à ce qu'il atteigne chacune de ses oreilles.
Elle commença à courir en direction de la sortie du village. Elle fit une roue, bondissant parmi la foule telle une petite sauterelle…

Katsumi se retourna et sourit en voyant le porche désert et regarda en direction de la sortie du village :

- Je rentre à Shing Jea ! ! Youpi ! ! s'égosillait Plume
- Plume ! Reviens un instant !
- Pourquoi ?
- Je voudrais récupérer mon couteau de cuisine avant que tu ne disparaisse avec…
- Quel couteau de cuisine ?
- Celui à ta ceinture…je viens de récupérer celui fiché dans la porte…
- Mais…et mes dagues ?
- J'ai un secret pour toi…dans huit jours, à midi, va à Ran Musu, puis dirige toi vers l'île d'Ongshang, nettoie la de tous les Kappas et trouve une corniche surplombant la mer. Tu verras un grand arbre. Creuse la corniche à la pointe de son ombre…et tu aura un surprise !
- Quelle surprise ?
- C'est…une surprise !

Et les deux femmes, bras dessus, bras dessous, partirent en direction de la maisonnette.

- Dis moi ma chérie, tu ne m'oubliera pas une fois rentrée au monastère ? demanda Katsumi
- Bien sûr que non ! Qu'est-ce que tu crois ?
- Tu es une bonne fille Plume Brisée, soupira Katsumi


À bientôt pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[FAN-FICTION] Plume Brisée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ACHAT pantalon en plume de cygne
» [Fan-Fiction] Dener, héros jusqu'au bout ! Chapitre 3
» [Fan-Fiction] Vous devez inventer avec votre imagination !
» [Fan-Fiction] Le destin des mondes parallèles
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans Guilde Fixe [SGF] :: Les SGF et le RP :: fan fictions / fan medias-
Sauter vers: